Lyautey un saharien atypique
DOURY (Paul)
28.00 €
Disponible en stock
Le Maréchal Lyautey, figure légendaire de l'épopée coloniale de la France du XIXème et début du XXème, est surtout connu pour son oeuvre au Maroc.
Fasciné par l'Algérie et surtout le Sahara au début de sa carrière militaire. Il est revenu en Algérie et au Sahara en 1903, après une riche expérience coloniale au Tonkin et à Madagascar. Là, il a forgé, à la suite de Galliéni, une véritable doctrine de pacification qui pourrait inspirer les responsables actuels de la lutte antiterroriste dans le monde.
Lyautey est alors responsbles des territoires sahariens, avec la mission de faire cesser l'insécurité qui règne alors dans les "confins algéro-marocains".
Devenu Résident général de France au Maroc, en 1912, il va se consacrer à la pacification et à la réorganisatiopn de l'Empire Chérifien au nom du Sultan du Maroc.
Il devient progressivement "marocain" soucieux de faire du Maroc un état moderne. il est alors hostile à la politique de colonisation ménée au Algérie depuis 1830 : c'est, selon lui, ce qu'il ne veut pas faire au Maroc, et qui lui paraît conduire à une impasse. En 1918, après la pacification de Tafilalet, berceau de la dynastie alaouite qui règne toujours au Maroc, Lyautey ordonne son évacuation en octobre 1918 après le combat si controversé de Gaouz : cette incompréhensible décision d'évacuation était contraire à un de ses principes pourtant des plus intangibles : "On n'évacue pas !"  

Paul Doury né en 1917, Médecin Général Inspecteur, ancien professeur titulaire de la chaîne d'Hygiène du Val de Grâces, s'est orienté vers l'histoire et l'histoire de la Médecine, après avoir, au début de sa carrière, servi au Hoggar, dans l'extrême sud saharien, puis au Maroc à l'hôpital militaire d'instruction Mohammed V des Forces Armées Royales marocaines, à la faculté de Médecine de Rabat.
président d'honneur de "la Rahla, Amicale des Sahariens", il est membre correspondant de l'Académie Nationale de Médecine et membre titulaire de la Société Française d'Histoire de la Médecine et de l'Association des écrivains combattants.