Alexandra Feodorovna la dernière tsarine
MOUROUSY (Paul)
22.00 €
Disponible en stock
Alexandra Feodorovna est une figure emblématique dans la mesure où elle descendait d'une des plus illustres familles allemandes et était la petite-fille de la reine Victoria d'Angleterre. Belle, dévouée, d'une grande droiture, amoureuse de son mari, elle se heurta à l'inhospitalité qu'elle rencontra dans cette fin de régime russe de par son origine étrangère et son impossibilité à communiquer dans une langue qui n'était pas la sienne. L'atmosphère empoisonnée de la cour, son hostilité et ses intrigues furent attisées par l'influence de Raspoutine. Ses pouvoirs occultes fascinèrent l'âme inquiète de la tsarine. Amoureuse, Alexandra connaîtra vingt-deux ans de bonheur conjugal auprès du tsar Nicolas II. Son arrivée en Russie, la mort du tsar Alexandre III, sa conversion à la religion orthodoxe à laquelle elle se voua avec passion, son mariage, son accession au trône, la jalousie de sa belle-mère et de la cour impériale, les naissances successives de quatre filles avant de mettre au monde l'héritier de la dynastie, ses efforts pour sauver leur fils, le tsarévitch Alexis, enfant hémophile - autant d'épreuves pour renforcer son courage et son tempérament énergique. Son destin peut être comparé à celui de Marie-Antoinette, autre reine qui fut assassinée. Elles ont en commun un destin tragique et fascinant.  

Personne n'était mieux placé que Paul Mourousy pour évoquer les derniers moments de la dynastie des Romanov. L'auteur a compté dans sa famille les derniers ambassadeurs du tsar et l'aide de camp de Nicolas II. Les Mourousy jouent maintenant en France un rôle important pour cultiver les ouvenirs de la Russie éternelle.