Aller simple pour Pondichery
DEROO (Abbé André)
5.10 €
Disponible sous peu
Un jeune missionnaire, âgé de vingt-cinq ans, Jean-François Darras, quitte le séminaire des Missions Etrangères de Paris en août 1859, à destination de Pondichéry. Il s'éloigne du pays natal en se promettant d'obéir toujours fidèlement à ses supérieurs et en faisant le voeu de persévérer, sans interruption et sans retour, jusqu'à la mort, dans la mission où le bon Dieu l'a appelé.
II tiendra sa promesse, il ne faillira pas à son voeu. Dieu le rappellera à Lui le 30 octobre 1916. A cette date, il n'y avait que peu de mois que l'usure l'avait réduit à l'inaction.
A quatre-vingt deux ans, il comptait cinquante-sept ans d'apostolat missionnaire et laissait après lui une oeuvre considérable dont on a peine à se faire une idée même quand on apprend que trente-cinq mille infidèles lui doivent d'avoir été baptisés.
Ce que représentent de marches, d'initiatives, de fatigues, de luttes, de prières, de pénitences, tant et tant de travaux apostoliques, c'est ce que l'Abbé André Deroo a réussi à mettre en évidence dans "Aller simple pour Pondichéry", livre très documenté, vivant et pittoresque qui relate la carrière originale et unique du "bon Père Darras", que ses confrères remplis d'admiration n'hésitaient pas à appeler, pour finir, "le saint Père Darras".
Si l'auteur raconte la vie du P. Darras, montrant en particulier quelle piété et quelle confiance celui-ci vouait à Notre-Dame de Lourdes, il renseigne aussi largement sur l'oeuvre accomplie dans la mission de Pondichéry par une lignée d'évêques remarquables entourés de collaborateurs zélés. Par conséquent, si cet ouvrage offre au public l'intérêt d'une biographie très attachante, il se présente aussi comme une contribution non négligeable à l'histoire des Missions. A tout cela s'ajoute l'agrément d'une illustration intéressante constituée par la reproduction de documents heureusement choisis.