Les fondations de la France - De Clovis à Charlemagne
PENFENTENYO (Michel de)
19.90 €
Disponible sous peu
Les VIè et VIlè siècles présentent de fortes similitudes avec notre fin de deuxième millénaire.
Au début du Vè siècle, la barbarie avait tout bouleversé. Quatre cent ans de romanité chrétienne semblaient s'effondrer dans le chaos social, la violence et l'impudicité. Les Mérovingiens s'épuisaient dans leurs rivalités dynastiques et la guerre civile.
C'est pourtant sous leurs règnes qu'a débuté notre enfance nationale.
Le haut Moyen Âge a commencé au Vè siècle. Il occupera, jusqu'au XIIè siècle de notre Histoire, sept cents ans qui ont façonné les fondements de la civilisation française. Ils ont été l'adolescence de notre personnalité
historique, le premier élan de notre culture et de notre vitalité, l'adolescence aussi de notre vocation politique et religieuse.
En cette fin de siècle et de millénaire, il m'a paru utile de présenter les étapes à la fois violentes et missionnaires de ces temps où naquit la France.
Nous n'avons pu éviter le dédale des passions sulfureuses ni la complexité des intrigues mérovingiennes ; elles forment le tissu ingrat de cette époque, mais elles sont la trame d'une histoire sainte où la grâce de la vocation divine de la France a trouvé son chemin. Les saints, les poètes et les bâtisseurs de monastères ont surabondé, cent fois plus, que les tyranneaux dépravés et cruels des Palais mérovingiens ; et ce sont eux qui marquèrent définitivement leur temps et l'avenir de notre nation.
Il est bon et beau de constater ces choses et de les admirer. Mais il est mieux encore d'observer comment se déroulèrent les événements qui en permirent la réalisation.