Mac Mahon ou la gloire confisquée
SEMUR (François-Christian)
27.00 €
Disponible en stock
Pour nos contemporains, Mac-Mahon est l'homme de formules passées à la postérité " Que d'eau! Que d'eau ! ", " J'y suis, j'y reste! " Au-delà de l'anecdote, Mac-Mahon est l'artisan trop méconnu d'éclatantes victoires militaires. Excellent officier, il sert avec brio une trentaine d'années en Algérie où il arrive avec le grade de sous-lieutenant et en repart avec celui de gouverneur général. Il s'illustre dans la guerre de Crimée par la prise de Malakoff (1855) et contribue largement en Italie aux victoires de Magenta et de Solférino, qui font de lui l'un des plus grands chefs militaires du Second Empire, avec les titres de maréchal de France et duc de Magenta. Jouissant d'un immense prestige, il endosse les plus hautes fonctions politiques et devient le 24 mai 1873 président de la République, succédant à Adolphe Thiers. L'action de Mac-Mahon à ce poste marqua durablement notre époque puisqu'on lui doit l'instauration du septennat présidentiel. Il expérimente également la première cohabitation avant la lettre, la présidence du Conseil des ministres et la direction de l'armée, désormais domaine réservé du chef de l'Etat. Cet ouvrage décrit l'histoire de cet homme soucieux des droits de l'homme à une époque où leur respect n'était pas la première préoccupation des dirigeants. A travers le parcours de Mac-Mahon sont retracés une histoire politique et militaire de la France du XIXe siècle, et l'un des basculements fondamentaux de la France, l'échec ultime de la monarchie et l'instauration de la Troisième République.  
François-Christian Semur est magistrat, docteur en droit et en sciences politiques. Biographe, auteur de nombreux essais historiques, il a notamment écrit un ouvrage sur Yves de Kermartin, patron des avocats et des hommes de loi.