Sans foi ni loi. Les magistrats font-ils exception ?
LECLERE (René)
-50 %
13.72 €
6.86 €
Disponible en stock
Devrait-il être à démontrer que tous les hommes sont faillibles ?
Pourtant il en est, et de ceux qui décident de notre liberté et de notre honneur, qui prétendent ne pas l'être. Qui plus est, ils entendent ne pas être responsables et ne jamais être sanctionnés. Ils sont magistrats.
Tout au plus admettent-ils que l'institution judiciaire puisse faire des erreurs mais involontaires, minimes et rarissimes car affirment-ils "toute action d'un juge est susceptible d'un recours devant des juges supérieurs ce qui est la grande garantie du magistrat et surtout du public." Et le public d'ignorer ou de devoir ignorer l'existence de scandales.
Car, naturellement, la réalité est différente. Non seulement dans la multiplicité de ses interventions l'institution fait inévitablement des fautes mais des magistrats, tous ne pouvant être irréprochables, en commettent volontairement.
Aussi est-ce au prix de leur dénonciation et de leur sanction que peut être attendue "l'oeuvre essentielle pour la paix publique qu'est la bonne administration de la justice" dont dépend, en fin de compte, l'arrêt de la décomposition de la société par les "affaires".