La blessure
DICKES (Jean-Pierre)
15.00 €
Disponible en stock
La guerre du Viêt-Nam s'intensifie, tandis que déferle la contestation hippie. Le concile Vatican II s'achève. Le général De Gaulle est réélu avec difficulté face à Mitterrand. En Algérie, Boumediene renverse Ben Bella, alors qu'à Paris éclate l'affaire Ben Barka. Les jupes raccourcissent et, dans la lointaine Chine, gronde la Révolution culturelle.
Octobre 1965 : Jean-Pierre Dickès, 22 ans, étudiant en médecine, entre au grand séminaire d'Issy-les-Moulineaux pour s'y préparer à devenir prêtre. Avec soixante-dix-huit jeunes hommes, il franchit le seuil d'un établissement hors du temps, dont le rythme et les traditions semblent inchangés depuis des siècles.
C'est à l'intérieur même du séminaire qu'il va vivre la gigantesque mutation de l'Église et de la société. Jour après jour, pour lui-même, il tiendra la chronique des changements, des remises en cause, des crises. Les épisodes tragiques, étonnants, parfois profondément comiques ne manqueront pas.
Juin 1966 : le séminaire a définitivement changé, comme l'Église, comme le monde. La vie de Jean-Pierre Dickès en sera durablement bouleversée.
Aujourd'hui médecin, marié et père de cinq enfants, Jean-Pierre Dickès nous livre un document d'une poignante authenticité, rédigé à partir de son Journal intime, sur ce qui restera, dans sa vie et dans l'Église, comme une blessure.   

Gérard Leclerc, journaliste et écrivain, qui croisa alors Jean-Pierre Dichès sur le chemin de la vie, a accepté de préfacer ce recueil de souvenirs.