La Vierge Marie
CHIVRE (R.P. de)
24.00 €
Disponible en stock
"Il n'y a rien de plus difficile que de parler de la Sainte Vierge", disait parfois le Père de Chivré. Cela est assurément vrai, tous les prédicateurs le diront. Et pourtant, le Père n'a cessé d'en parler ! Elle était trop présente dans sa vie pour qu'il omette de la nommer ou de se tourner vers Elle dans ses homélies ou ses conférences.
.De même que la Croix est le grand livre dans lequel se lit l'amour de Jésus pour son Père et pour les hommes, Marie a été, d'une certaine façon, le grand livre dans lequel il a appris à lire l'amour de Jésus, l'amour de Jésus pour les hommes et l'amour qui monte d'un coeur humain vers le Coeur de Jésus. C'est dans le Coeur de Marie que son coeur a découvert les secrets de la sagesse divine, les secrets de l'amour, les secrets du Verbe qui produit l'amour "Verbum spirans amorem".
(Extrait de la préface de l'abbé Simoulin)  

Le Révérend Père de Chivré a toujours eu une vénération toute particulière et une confiance absolue en Notre-Dame. Dans les multiples épreuves, tant physiques que spirituelles, qui n'ont pas manqué de se présenter à lui tout au long de son séjour terrestre, il s'est tourné, avec humilité et foi, vers la Vierge Marie pour écouter les bonnes réponses à ses angoisses et ses inquiétudes. Il aimait tellement sa Mère du Ciel qu'il en parlait toujours dans ses sermons et ses conférences. C'est ainsi qu'il a laissé de très beaux textes que l'Association, créée en 2004 et qui porte son nom, a rassemblé dans le présent ouvrage.  

Le Révérend Père de Chivré o.p. est né le 12 février 1902. En 1924, il entre au noviciat des frères prêcheurs, où il fait profession le 23 septembre 1925 et prend le nom de Frère Bernard-Marie. Le 25 juillet 1930, il reçoit l'ordination sacerdotale. Le samedi 14 juillet 1984, il remet son âme entre les mains de son Seigneur et et de celle pour qui il avait une filiale vénération, Notre-Dame.

Vous aimerez aussi