Histoire de l´unité française. L´idée de patrie en France des origines à nos jours
MARTIN (Marie-Madeleine)
23.00 €
Disponible en stock
Publiée en 1948, alors que l'auteur avait terminé peu auparavant l'ensemble de ses études universitaires, l'Histoire de l' Unité française ou l'Idée de Patrie en France, des origines à nos jours, avait été saluée par des éloges quasi unanimes dans lapressefrançaiseet étrangère. L'ouvrage fut traduit en langue anglaise, quelques mois après sa parution, et obtint, de l'Académie française, le Grand Prix Gobert d'Histoire, qui n'avait jamais encore été attribué à une femme (1949).
Quelques témoignages lors de la première parution :
"Le Grand Prix Gobert semble avoir été créé pour récompenser des œuvres telles que cette Histoire de l'Unité française que vient de publier, après des années de travail et de méditation, Mlle Marie-Madeleine Martin. Que soient ramassés en 400 pages, remplies d'ailleurs de vues originales et nouvelles, 2000 ans d'histoire, sans qu'aucune fatigue en résulte pourle lecteur,ce serait déjà bien grand mérite. Mais le mérite tient surtout à ce que ce soit de l'érudition la plus nourrie que jaillissent les idées générales qui nous soutiennent au cours de notre lecture. C'est chose rare qu'une abondante documentation n'opprime pas l'historien qui cependant veut dégager, de recherches historiques approfondies, une philosophie politique claire et vivifiante. Mlle Marie-Madeleine Martin a su résoudre ce difficile problème." (Extrait du rapport officiel de I'Académie française)
"S'il Y a un problème numéro un de ce temps, pour parler comme M. Jules Romains, c'est peut-être bien celui que pose l'idée de patrie. Voilà pourquoi l'ouvrage de Marie-Madeleine Martin me semble capital. Il est admirablement écrit, avec pureté, noblesse et limpidité." (André THÉRIVE)
"Soyez assurée que vous avez fait une grande oeuvre. Je n'ai jamais encore trouvé, chez une femme historien, une telle puissance de synthèse, unie à des vues aussi profondes et à une aussi ferme pensée." (Gonzague de REYNOLD)