Petite histoire des jésuites
CHAUVIN (Gérard)
20.00 €
Disponible sous peu
Aucune institution religieuse n'aura sans doute suscité autant de parti prix et soulevé de passions que la Société de Jésus.
Fondée à Rome en 1540 par Saint Ignace de Loyola et quelques compagnons, placés au service exclusif du pape et du Saint-Siège, aucune institution ne modela à ce point une façon d'être et de penser. Formation et pédagogie jésuites sont proverbiales.
C'est aussi quleques pages d'histoire.
Avec le concile de Trente et la Contre Réforme catholique, les lumières de la Société contribuèrent à repousser le spectre d'une décomposition de la Chrétienté occidentale, même si l'idéal d'unité ne fut pas atteint.
Avec les missions, où les prêcheurs de la vrai foi, en Inde, au Japon, en Chine, dans le Nouveau Monde ou en Afrique, en Europe même, connurent parfois le martyr et gagnèrent la sainteté.
Avec les sciences exactes aussi, où les jésuites excellèrent en astronomie, mathématiques, géométrie, architecture, cartographie, etc.
Cette réussite même porta ombrage aux "couronnes" et aux ordres concurrents, aux docteurs de la Sorbonne et aux parlementaires, et l'on soupçonna même les jésuites de "menées ténébreuses".
Après l'injuste suppression de 1773 et un purgatoire d'une quarantaine d'annéees, la Société se rétablit. Mais, face aux défis répétés de préjugés modernistes sera-t-elle restée fidèle à sa vocation, "pour la plus grande gloire de Dieu" ?