Le Maître de la Terre - La crise des derniers temps - Roman
BENSON (Robert-Hugh)
15.00 €
Disponible en stock
"J'ai l'idée d'un livre si vaste que je n'ose y penser, écrit Hugh Benson en 1905. L'Antéchrist commence à m'obséder. Si jamais je l'écris, quel livre ce sera !"
En juin 1906, The lord of the world paraît. Il sera traduit en français sous le titre Le Maître de la terre.
Ce roman est une sorte de broderie flamboyante ; c'est un livre de mysticisme intense, un cri de foi éperdu. Véritable fresque de la fin des temps, un spectacle fort grandiose à la fois, qui fait vibrer le lecteur au son des trompettes de l'Apocalypse. 
L'auteur est né en 1871, au sein d'une famille anglicane (son père deviendra Archevêque de Cantorbéry, premier personnage de la "Hight Church" d'Angleterre). Pasteur anglican, esprit profondément honnête, sa quête de la Vérité le pousse à s'intérroger sur sa foi, sur l'unité de l'Eglise, et sa sincérité intellectuelle le conduira à la conversion. Il est reçu dans l'Eglise romaine en 1903. Ordonné prêtre, il partage son temps entre la prédication intense et la rédaction d'une trentaine d'ouvrages : oeuvres théâtrales, romans et essais apologétiques. Il meurt en octobre 1914, alors qu'il prêchait auprès de non-catholiques, au début d'une guerre qu'il pressentait déjà lorsqu'il rédigeait Le Maître de la terre.