Bientôt la marque de la bête !
ANONYME
9.00 €
Disponible en stock
De tous côtés, les journalistes nous font part de plus en plus fréquemment de l' avancement d'un projet révolutionnaire : la bio-puce, la MicroChip, la VeriChip® (fabriquée par A.D.S.), dénommé encore le transpondeur (déjà en service pour les animaux), autrement dit un implant inséré dans le corps des humains, sous la peau, remplaçant ainsi toutes vos cartes (bancaires, d'identité, de sécurité sociale, etc), vos livrets (de santé, passeport, visa, permis de conduire, etc) éventuellement vos clés, et qui peut emmagasiner beaucoup d'informations vous concernant, y compris vous localiser partout sur la planète !
D'ores et déjà, on met en avant tous les avantages que cet implant va apporter : un progrès énorme qui facilitera la vie au quotidien ! Plus de vols de cartes et de faux papiers, moins de criminalité (les enfants enlevés seront très vite retrouvés), disparition d'une économie dite "souterraine", fraude fiscale impossible, etc. Face à ce miroir aux alouettes, on laisse dans l'ombre bien sûr le côté noir de cette puce diabolique, instrument très puissant pour le futur gouvernement mondial, bien mis en évidence dans ce livret. En attendant, les premières expériences d'implantation de puces dans l'organisme satisfont leurs promoteurs. Lors d'un interview à la radio américaine, le Dr. Keith Bolton, déclarait que le but de la compagnie A.D.S. (société américaine "Applied Digital Solutions") était de lancer le Veri-Chip® (nommé aussi "Digital Angel®", c'est-à-dire "ange numérique") en tant que système global d'identification implantable. Et A.D.S. est inondé de demandes depuis la présentation à la presse de cobayes porteurs de ces micro-puces. Les expériences d'implantation de puces sous la peau se multiplient et elle est déjà en service dans de nombreux pays où leurs initiateurs prennent rarement la peine de clarifier leurs objectifs, entre prévention médicale, moyen de paiement, d'identification, et surveillance de nos faits et gestes. Serons-nous donc, dans quelques années, des êtres obéissants au clavier et à la souris, localisables à toute heure du jour et de la nuit ?
Depuis le 13 mai 1997, date du brevet, le 10 décembre 1999 où A.D.S. a acquis les droits d'exploitation pour cette technologie, et le10 mai 2002,date de la commercialisation, les choses avancent vite : on peut voir comment, à partir d'articles de presse, ce qui avait été porté à notre attention comme technique du futur encore improbable devient, et de plus en plus, une réalité qui bientôt envahira tout notre quotidien. Alors, oui, plus que jamais, il faut être attentif aux signes des temps car tout cela annonce pour bientôt la dictature de l'Antéchrist annoncée par la Bible dans l'Apocalypse : "Et la Bête fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque en leur main droite ou sur leur front : et qu'aucun homme ne puisse acheter ni vendre, sans avoir la marque de la Bête ou le nombre de son nom." (Apocalypse XIII, 16 et 17).