Grandeur du christianisme
GANDILLON (André)
30.50 €
Disponible en stock
"Jamais la religion catholique n'a été à ce point attaquée de toute part, mais tout se passe comme si elle n'osait plus se défendre. Ce silence assourdissant de la fonction de défense et d'illustration est certainement l'un des traits les plus signifiants de l'état "amajoritaire" de la théologie contemporaine : il désigne le mal qui la ronge et le doute radical qui l'a saisie à propos d'elle-même. La foi aurait "valeur d'argument" ? Et les miracles en prouveraient la solidité ? Aucun théologien, ou presque, n'oserait aujourd'hui avoir une telle assurance pour l'affirmer au sein de la modernité. Dans le meilleur des cas et la plus apostolique des intentions, on réduira la démonstration qui prépare à l'acte de foi, à une "expérience", une "rencontre" avec Dieu, c'est-à-dire qu'on évacuera en fait tout cheminement rationnel. Au mieux donc, c'est une psychologie inframystique, certes non négligeable mais tout à fait insuffisante, qui a supplanté l'intelligence de la foi.
Non seulement l'apologétique n'est plus aujourd'hui cultivée, mais il n'y a que mépris pour cette voie, ou totale méconnaissance de sa capacité à convaincre. Voilà pourquoi un ouvrage comme celui d'André Gandillon sur la grandeur du christianisme prend valeur d'événement. Tout le cheminement classique de cette part de la réflexion chrétienne s'y retrouve.
Toutes ces pages sont bien entendu discutables - c'est d'ailleurs leur mérite premier -, c'est-à-dire qu'elles appellent et sollicitent vivement la discussion. Abbé Claude Barthe.