Les juifs dans la Révolution française (Broché)
LEMANN (Abbé Joseph)
26.00 €
Disponible en stock
Sommaire :
Initiative dangereuse du philosophisme dans l'ouverture d'un concours à Metz en faveur des juifs (1785-1788)
Le Christ rejeté par l'Assemblée nationale (1789)
Une machine de guerre entre les mains des juifs
Dans quelles circonstances la question juive fut introduite devant l'Assemblée nationale (août à décembre 1789)
Physionomie de l'Asssemblée nationale dans la question de l'émancipation juive. Ses anxiétés. Elle hésite durant les deux années de son existence à rendre un décret (1789-1791)
Moyens employés par les israélites pour tâcher de vaincre les hésitations de l'Assemblée (1789-1790)
Phase jacobine de la question juive. Les juifs de Paris ont recours à la Commune et triomphent des résistances de l'Assemblée (1790-1791)
Comme quoi il y a lieu de comparer ici l'entreprise de Louis XVI et l'entreprise de la Révolution par rapport à l'émancipation des israélites
La journée de l'émancipation. Les israélites admis dans la société française le 27 septembre 1791
"Plus le temps passe, plus les ouvrages anciens deviennent difficiles à se procurer : tirages parfois confidentiels, papier de mauvaise qualité, destructions pour raisons politiques. Quelques rares exemplaires ne se trouvent plus qu'occasionnellement, par miracle, chez des bouquinistes spécialisés et atteignent alors des prix parfois astronomiques. Tout ce qui est rare est cher, mais le destin de certains livres doit-il être celui d'une armoire, d'un vase ou d'un tableau ? Je ne le crois pas, aussi ai-je décidé de créer cette collection d'ouvrages devenus "introuvables". Les textes y sont reproduits à l'identique des éditions originales". Philippe Randa
Jugez l'histoire à travers "ce qu'ils ont fait, ce qu'ils ont écrit", et non pas à travers ce qu'on raconte qu'ils "auraient fait, ce qu'on raconte qu'ils auraient pu écrire."