Naissance du mythe gaulliste
FOUCAUCOURT (Henri de)
35.00 €
Disponible en stock
"Je suis la France" affirmait De Gaulle s'identifiant à l'Etat français. "L'Etat, le plus froid des monstres froids" selon Nietzsche.
Ch. De Gaulle était en conséquence prêt à tout pour exercer ses droits "légitimes" à la couronne de France.
- Tout ! Ce fut dès juin 1941 la recherche de "l'alliance privilégiée" avec Moscou "pour le présent et pour l'avenir" et l'aide salvatrice et décisive apportée au P.C.F.
- La guerre franco-française et le démantèlement des structures de l'Empire vont engendrer sa désagrégation précipitée.
- La "terreur verte" et les tribunaux d'exception, l'élimination brutale de tous les opposants meurtrissent et déchirent durablement la France.
- En harmonie avec Moscou et son P.C.F., De Gaulle combat le plan Marshall, l'Europe militaire et politique et sabote l'O.T.A.N.
- Enfin il ouvre la voie à l'emprise stérilisante de l'Etat, son Etat, sur les Français, et inocule à la France le virus de l'inflation avec le concours de son fidèle et pâle Pleven.
Les années 80 que vivent les Français restent dominées, obérées, par les initiatives du grand "Homme d'Etat". et son nom sévit sur les murs et les places des villes et des villages de France. 
Né en 1905 dans le Nord de la France, il sort de Saint-Cyr en 1925. L'armistice le trouve dans le Sud tunisien. En congé de l'armée, ouvrier à Constantine, il participe à la formation de l'Armée de la Revanche.
Après le débarquement américain au Maroc et en Algérie en 1942, il rejoint notre armée d'A.F.N. qui, pauvrement équipée, va bloquer les chars allemands rapidement parvenus en Tunisie. En Italie, cavalier à quatre galons, il obtient le commandement d'une simple compagnie fer de lance du 8e Tirailleurs Marocains, seule unité qui cassera la position allemande incluant Cassino et couvrant Rome.
La France le verra en de rudes actions à la tête d'un groupe de Commandos parachutistes. Il démissionne en 1947, exerce onze métiers allant de la banque à des reportages en Amérique du Sud (correspondant du
"Monde" et du "Correo de Manha" argentin) et de la fabrication d'usines en Algérie à celle de chaussures en France. Enfin, ce sont les premières années de liberté : sept années consacrées aux Eskimos du Grand Nord canadien et aux populations souffrantes du Sahel Sénégalais.
Aujourd'hui, il vous apporte des témoignages sur le grand homme d'État et sa fallacieuse légende. Henri de Foucaucourt est décédé en 1996.

Vous aimerez aussi