La Croix et le croissant - Le christianisme face à l´islam
MOUSSALI (Père Antoine)
20.00 €
Disponible en stock
Le christianisme face à l'islam.Ce livre a reçu le prix 1998 de l'Académie d'Éducation et d'Études Sociales. Le dialogue interreligieux, notamment avec l'islam, prend-il suffisamment en compte les risques de réduction, de récupération et de syncrétisme qui ont amené bien des malentendus ? Le dialogue dans la vérité tient-il compte des réelles positions du christianisme et de l'islam ? Grâce à sa double culture islamique et chrétienne, l'auteur rappelle et distingue les thèmes majeurs qui fondent la foi, la pensée et l'action des chrétiens et des musulmans. Né au Liban en 1921, fin connaisseur du Coran et de mystiques musulmans (cf. ses études sur Al-Ghazali, en arabe, Alger 1981, 1986, 1994), la réputation d'Antoine Moussali, prêtre de la mission, était si établie dans le monde arabe qu'il fut appelé à enseigner l'arabe à l'Université d'Alger de 1980 à 1986. Grâce à sa culture chrétienne et occidentale, le Père Antoine cernait objectivement les notions fondamentales de l'islam. Il découvre ainsi que des concepts tels qu'amour, liberté, personne humaine, responsabilité. sont ignorés ou limités dans le Coran (cf. sa trilogie aux Editions de Paris La Croix et le Croissant, Judaïsme, Christianisme et Islam, et Musulmans, juifs et chrétiens au feu de la foi). Lettré, arabophone chrétien, ayant vécu la plus grande partie de sa vie dans des pays musulmans, il connaissait les différentes connotations - généralement méconnues des dictionnaires - que prennent pour un chrétien et un musulman certains mots arabes. Parfaitement bilingue, le Père Antoine ne commet pas les contresens ordinaires. Ainsi ne doit-on pas traduire le mot coranique "Kurba" qui ne signifie que "proche" par "prochain" qui se dit "Karib" en arabe chrétien, méconnu des musulmans. Quant au nom de "Jésus", "Iasur" ("Dieu sauve") en arabe chrétien, il n'est cité dans le Coran que sous le sobriquet de "Isa". Le dialogue théologique islamo-chrétien étant impraticable - et du reste interdit aux musulmans -, le Père Antoine préconisait et pratiquait avec les musulmans un dialogue de vérité de personne à personne (cf. son livre Sept nuits avec un ami musulman). L'œuvre d'Antoine Moussali incite à la connaissance des richesses de la culture occidentale, à en faire bénéficier ceux qui aspirent à la liberté de conscience et pourquoi pas à l'amour d'un Dieu amour. Elle ouvre par surcroît à la compréhension des affrontements de ce début du siècle. (Présentation de l'éditeur).