29.00 €
Disponible en stock
Les pièces de ce dossier complexe, notamment la lettre de Galilée à Christine de Lorraine et la lettre de Bellarmin à Foscarini.Loin de voir dans l'affaire Galilée un simple conflit entre l'Église et la science, il montre que c'est plus l'exégèse biblique qui se trouve ébranlée que la foi elle-même.
Avec l'époque moderne et les découvertes d'un Copernic, d'un Kepler ou d'un Galilée, surgit un débat inédit entre l'astronomie nouvelle et la lettre du texte biblique. Cette controverse, à laquelle participent des hommes comme Bellarmin ou Foscarini, prend un tour dramatique avec la condamnation de Galilée par le tribunal de l'Inquisition, durant la première moitié du XVIIe siècle. Par la suite, l'affaire Galilée va apparaître comme exemplaire des relations difficiles, voire conflictuelles, entretenues par l'Église et la recherche scientifique.Plus de trois siècles après, qu'en est-il réellement, à un moment où l'Église catholique accepte de regarder autrement cet événement historique majeur ? Dirigé par le cardinal Poupard, cet ouvrage livre les pièces de ce dossier complexe, notamment à travers deux textes-clés de Bellarmin et de Galilée.  

Président du Conseil Pontifical pour la Culture depuis 1985, le cardinal Paul Poupard a été recteur de l'Institut catholique de Paris. Il a publié La Foi catholique aux Éditions de Paris en 2004.