Le jansénisme - De Jansénius à la mort de Louis XIV (2e édition)
RICHARDT (Aimé)
25.40 €
Epuisé
Après le débat sur la grâce et le libre-arbitre à l'origine des sanglantes guerres de religion du XVIe siècle, le mouvement janséniste, à la fin du XVIIe siècle, ouvrit à nouveau la querelle ébranlant, de manière plus "feutrée", le monde des théologiens.
Le sujet fondamental de ce conflit fut, comme le souligne Mgr Guillaume, "le grave et difficile problème des relations entre la grâce de Dieu et la liberté de l'homme : comment Dieu peut-il respecter cette liberté s'il donne à l'homme une grâce efficace pour agir selon le bien ? Si Dieu fait tout, qu'ai-je encore à faire ? Si j'ai tout à faire, à quoi sert Dieu ? Comment comprendre que la grâce, loin de détruire ou de diminuer la liberté de l'homme, en est, au contraire, la source permanente ?".
Le jansénisme révélera aussi de profonds conflits de pouvoir religieux et politiques qui s'avéreront décisifs pour l'avenir à maints égards. La crise révolutionnaire est en effet déjà en germe : certains jansénistes ne se révaient-ils pas "républicains" sous Louis XIV ?
De sa plume simple et déliée, Aimé Richardt décrit pas à pas la naissance, le développement et le paroxysme, jusqu'au dénouement apparent, de ce grand débat, en même temps qu'il met en situation de manière très vivante les principaux protagonistes.   

Spécialiste des XVIe et XVIIe siècles, lauréat de l'Académie française pour son Fénelon en 1994, Aimé Richardt a publié de nombreux ouvrages dont Les savants du Roi-Soleil, Saint Robert Bellarmin, Les médecins du grand siècle, La vérité sur l'affaire Galilée, Calvin, Luther (éditions François-Xavier de Guibert) et Erasme (Lethielleux).