Défense de l´Occident
MASSIS (Henri)
25.00 €
Disponible en stock
Sommaire :
Henri Massis, né à Paris le 21 mars 1886 et mort à Paris le 16 avril 1970, est un essayiste français, critique littéraire et historien de la littérature. Il s'est longuemenr consacré au journalisme, faisant ses débuts à L'Opinion avant d'être rédacteur en chef à la Revue universelle de 1920 à 1936, puis directeur de ce même journal de 1936 à 1944. La revue s'installe à Vichy en 1940 et y défend la collaboration.
Durant la Deuxième Guerre mondiale, Henri Massis, membre du Conseil national mis en place par Vichy, obtient la Francisque. Son nom figure dans la Liste des écrivains indésirables dressée par le Comité National des écrivains en 1944. Néanmoins, en retrait, il échappe à l'Épuration.
Après la guerre, il se consacre en particulier à des études biographiques, s'intéressant entre autres à Renan, Barrès, Proust et Salazar. Le 19 mai 1960, il est élu membre de l'Académie française.
"Plus le temps passe, plus les ouvrages anciens deviennent difficiles à se procurer : tirages parfois confidentiels, papier de mauvaise qualité, destructions pour raisons politiques. Quelques rares exemplaires ne se trouvent plus qu'occasionnellement, par miracle, chez des bouquinistes spécialisés et atteignent alors des prix parfois astronomiques. Tout ce qui est rare est cher, mais le destin de certains livres doit-il être celui d'une armoire, d'un vase ou d'un tableau ? Je ne le crois pas, aussi ai-je décidé de créer cette collection d'ouvrages devenus "introuvables". Les textes y sont reproduits à l'identique des éditions originales". Philippe Randa
Jugez l'histoire à travers "ce qu'ils ont fait, ce qu'ils ont écrit", et non pas à travers ce qu'on raconte qu'ils "auraient fait, ce qu'on raconte qu'ils auraient pu écrire."