Une jeune fille de Varsovie
MOND (Bogina)
19.00 €
Disponible en stock
A l'été 1944, sortant à peine de l'adolescence, lycéenne et membre du scoutisme féminin, Bogina Mond devint combattante auxiliaire féminine lors de la bataille de Varsovie sans être autorisée à prendre part aux opérations armées les plus violentes. Pendant l'Occupation, elle a vécu toutefois pleinement une réalité ancrée dans la société polonaise en résistance, sous la direction d'un État clandestin sur le sol national, fait unique en Europe à l'époque. Elle livre ici les souvenirs de son engagement dans la Résistance polonaise et de sa participation dans la lutte armée contre les nazis au sein de l'Armée de l'intérieur (Armia Krajowa), résistance nationale relevant du Gouvernement polonais en exil à Londres et du Commandement polonais des Forces alliées.
Des jeunes Polonais, combattant pour la liberté de leur pays et de l'Europe, aimaient citer un de leurs grands poètes qui honorait ces "pierres jetées par Dieu sur les remparts". On retrouve dans les mémoires de Bogina Mond, cet esprit de l'action insoumise, humaine et quotidienne, du destin et de Dieu qui guide les actes, tolère les sacrifices et accomplit des miracles.  

Bogina Mond a fait ses études à l'Académie des Beaux-Arts à Cracovie, où elle a aussi été journaliste dans l'immédiat après-guerre. Elle a travaillé ensuite dans la diffusion de la presse et de la littérature. Épouse de Jerzy (Georges) Mond, fondateur à l'Institut Français de Presse du cours sur le Système d'information, de désinformation et de propagande de l'URSS et des Pays de l'Est, elle a quitté la Pologne communiste avec son mari et leur fille pour vivre à Paris, où la famille reçut la nationalité française. Elle a travaillé dans la firme Helena Rubinstein à Paris puis s'est entièrement consacrée à sa famille et à ses petits-enfants.