Notules sur un concile
DAOUDAL (Yves)
15.00 €
Disponible en stock
Le 11 octobre 2012, jour anniversaire de l'ouverture du concile Vatican II, je commençai la publication sur mon blog de notes sur le concile. Ce sont ces textes, revus, précisés et parfois augmentés, qui sont ici réunis.
Le terme "notules" vise à souligner qu'il ne s'agit en aucune manière d'un commentaire suivi et intégral des textes du concile. Ce sont des réflexions personnelles (mais raisonnées, expliquées et mises en perspective historique et théologique) sur tel ou tel aspect, telle ou telle formule. Des réflexions qui n'obéissent à aucun tabou et ne respectent pas les grilles de lecture qui ont été plaquées sur ce concile, de quelque bord qu'elles soient.
Pour en mesurer la portée, et aussi les limites, il faut lire les textes du concile tels qu'ils sont. Non pas comme des compromis entre tendances diverses dont on ne retiendrait que certains sous-entendus permettant de définir et d'imposer un prétendu "esprit du concile", mais pas davantage comme des compromis où l'on guetterait le mot qui a été glissé par les méchants pour subvertir ce qui pouvait rester de bonne doctrine. C'est ce que j'ai essayé de faire, souhaitant inciter le lecteur à le faire pour lui-même.
Et il est important de le faire car, qu'on le veuille ou non, le concile Vatican II est à l'origine de la structure même du Code de droit canonique et du Catéchisme de l'Eglise catholique, et nourrit l'enseignement du magistère.
Yves Daoudal