Henri V et la République
ESTIENNE DE SAINT-JEAN (L. d')
15.00 €
Disponible en stock
II n'y a que deux principes de gouvernement : Monarchie ou République. La monarchie est la forme de gouvernement la plus rationnelle, basée sur la nature ; c'est le gouvernement habituel la généralité des peuples. L'hérédité est la base la plus naturelle et la plus ferme des monarchies. Les principes de la Loi Salique, la monarchie héréditaire, et auprès d'elle la représentation nationale, sont le fondement du droit national français. Appuyée sur ces principes, la France a traversé plus de treize cents ans, devenant et se maintenant jusqu'à 1789, par sa gloire et sa prospérité, la première nation du monde. Malgré des vicissitudes inévitables dans cette longue période, l'amour et la confiance réciproques du peuple et de ses rois, furent les principaux agents de la grandeur et de la prospérité nationales. La monarchie française a plus fait pour ses peuples qu'aucune autre monarchie. Elle nous a donné, gratuitement, une ,notable partie du sol national. Au principe qui veut sa destruction. la France ne peut opposer que le principe qui la lit naître, grandir, et qui la fit reine des nations. "On ne revient pas à la vérité en changeant d'erreur, on n'échappe pas par des expédients a des nécessités éternelles," nous dit Henri V.
1872 L. D'Estienne de Saint-Jean