Onze généraux alsaciens et Vichy
STREICHER (Jean-Claude)
17.00 €
Disponible en stock
Ces onze généraux d'Alsace ont joué, par fidélité au maréchal Pétain, un rôle plus ou moins important dans le gouvernement de Vichy.
Les uns - on les reconnaîtra à leur patronyme - sont d'origine alsacienne, nés en Alsace ou fils d'optants.
Les autres avaient été nommés avant 1939 aux prestigieuses fonctions de gouverneur militaire de Strasbourg en raison de leurs glorieux états de service pendant la Grande Guerre et de leur magnifique prestance de soldat. Touzet du Vigier, le dernier de ceux-là, a même fait l'inverse : il a d'abord été à l'état-major de l'Armée de l'armistice à Vichy, où il préparait secrètement la revanche, avant de commander la 1ere DB de de Lattre de Tassigny et d'être nommé par de Gaulle 1er gouverneur militaire de Strasbourg à la Libération.
Qui peut oser dire que ces généraux ont trahi ? Ils ont surtout été des militaires battus, tendus, comme d'autres et à leur manière, vers la revanche.
Et jetés par le destin sur les trajectoires les plus inattendues et les plus dissemblables.
Jean Claude Streicher a reconstitué leur carrière à partir de leur dossier militaire, de la presse et d'une énorme quantité de mémoires et d'ouvrages militaires. Jamais, leur parcours n'a été traité sous cet angle, ni surtout avec un tel luxe de détails et de références. Quatre morceaux de bravoure s'en dégagent nettement : Dentz, Héring, Brécard et Frère.