Benoît XV - Le pape de la paix
CHIRON (Yves)
22.90 €
Disponible en stock
Benoît XV, au nom prédestiné - Giacomo Della Chiesa -, devient pape à un moment crucial de l'histoire, le 3 septembre 1914. A sa mort, en 1922, il est salué par des éloges quasi unanimes, pour tomber ensuite dans un oubli injustifié. Pape de la Grande Guerre, il fait entendre une voix au-dessus de la mêlée. De ce conflit et en dépit des exaltations patriotiques et des ferveurs guerrières, il n'a de cesse de condamner l'"horrible boucherie qui déshonore l'Europe". Il tente d'arrêter ce "suicide de l'Europe civilisée" tout en déployant une action charitable en faveur des populations des deux camps. Cette impartialité fut incomprise de la plupart des gouvernements : Clemenceau le traita de "pape boche" et le général allemand Ludendorff de französisch Papst ("pape français").
Après la guerre, Benoît XV poursuit ses grands desseins, qu'il s'agisse de l'Europe ou des Arméniens, qu'il aida tant qu'il put lors du génocide de 1915 et pour lesquels il plaida le droit à un Etat.
La biographie rigoureuse d'un pape injustement méconnu, par l'un des meilleurs spécialistes de la papauté contemporaine. 
Yves Chiron, historien, directeur du Dictionnaire de biographie française, est spécialiste de l'histoire religieuse des XIXe et XXe siècles. Ses biographies de Pie IX, Pie X, Pie XI et Paul VI, traduites en diverses langues, sont devenues des références.