Élise HUMBERT (1947 - )  Élise HUMBERT (1947 - )
Elise Humbert naît le 17 Août 1947, à Koné (Nouvelle Calédonie), de parents professeurs. Elle les regarde enseigner avec admiration, c'est ainsi qu'elle apprend le métier. 1952 : Monsieur Humbert, nommé directeur de collège dans le Sétifois, emmène la famille en Algérie. 1962 : retour vers la Mère - Patrie. Reçue première au concours d'entrée à l'Ecole Normale d'Instituteurs. 1966 : CREPS. 1967 : CEFN (=Deug). Mais le Maître des Maîtres, l'Ami divin, barre un chemin tout tracé. Elle ne veut plus suivre que Lui, et tout de suite. Après deux années passées à Salérans, au service des harkis rapatriés d'Algérie, elle démissionne de l'Education Nationale et enseigne dans les écoles de Luce Quenette. 1987 : elle ouvre une école hors contrat. Elle écrit « Pourquoi Fourvière ? », « Les Bons Parents » et, pour ses élèves, des pièces de théâtre, des « comédies musicales », des scénarios, ... la vie de collégien se double d'inoubliables tournages dans les bois, les granges délabrées et les souterrains aqueux d'un vieux château : « Le Serment du Prince » ... « Stille Nacht, un hymne venu du ciel » etc. Passionnée de belles lettres et d'histoire de France, elle aime camper des personnages historiques, « Vercingétorix », « Du Guesclin »..., sont en préparation.  
« Cotignac et la Mission Divine de la France», est le prix d'une prière exaucée. Le village s'élève à vingt kilomètres du domaine familial ... En commençant le récit des apparitions, Elise Humbert ne s'attendait pas à découvrir un « trésor dans son écrin », le trésor de la Mission Divine de la France, enchâssé dans l'Amour de Dieu pour notre pays.