14.00 €
Disponible sous peu
Durant les quatre dernières années de sa vie, Catherine est à l'apogée de son activité politique et ecclésiale. En ambassade permanente pour la paix en Italie, pour le retour du pape d'Avignon à Rome, puis pour la réconciliation au sein de l'Eglise alors coupée en deux par le schisme d'Occident, elle sillonne les routes avant de s'installer à Rome. Son activité littéraire est alors particulièrement abondante. Elle dicte un grand nombre de lettres et Le Dialogue. Les Oraisons, elles, n'ont pas été dictées . Catherine "ne parlait que de Dieu ou avec Dieu" : ses disciples, l'entendant prier, ont "volé" en quelque sorte ses paroles. D'une langue plus naturelle et plus simple que celle du Dialogue ces prières sont à nouveau rendues au public et à leur popularité grâce à la traduction de Lucienne Portier.