Sainte Marie-Madeleine "Elle a beaucoup aimé" (Luc7,47)
LAVAUR (Père Marie-Antoine de)
13.00 €
Disponible en stock
"La divinité cachée de Jésus, tout à coup révélée à Madeleine, la soulève, la transfigure et l'enflamme. C'est l'invisible qui la ravit et l'enchaîne, il n'y a rien d'humain, rien de sensible dans son amour, la foi seule en est le principe. Aussi Jésus lui dit-il cette grande parole, qu'on n'a pas assez remarquée, elle explique toute sa conversion et tout le mystère de l'amour : "Va en paix, ta foi t'a sauvée."
Le P.Marie-Antoine choisit toujours la connaissance révélée par les Évangélistes, transmise par les Pères de l'Eglise et les grands mystiques, plutôt que celle de chercheurs ses contemporains peu enclins à intégrer l'action de Dieu dans la vie ordinaire des hommes. Il y puise ici largement, en parfaite harmonie avec un saint François de Salles, docteur de l'Eglise, et son Traité de l'amour de Dieu. Il atteint ainsi des hauteurs auxquelles invite le destin d'exception de sainte Marie-Madeleine dans le coeur de Jésus. Hauteurs vers lesquelles il sait, par des mots simples et des "réflexions pratiques", attirer et retenir.
"Admirer les saints ne suffit pas, dit St Augustin, il faut les imiter".
Un rappel du P. Marie-Antoine qui ajoute : les enseignements, l'exemple de Marie-Madeleine sont tous renfermés dans les cinq mots qui résument sa vie, et d'ailleurs le livre : Conversion, Pénitence, Prière, Apostolat, Amour. L'amour étant le commencement et l'aboutissement des autres, il l'amena en apôtre jusqu'en terre de France, dans cette Provence où le P.Marie-Antoine vint souvent sur ses pas en pèlerin.