1914-1918 : les faits têtus de la Grande Guerre
GAUTIER (Louis-Christian)
29.00 €
Disponible en stock
Les manipulations qui ont permis de "vendre" cette guerre à un public volontiers acheteur.
Un siècle après le déclenchement de la Ière Guerre mondiale (1914-1918), dite à son issue "Grande Guerre", l'on peut aborder le sujet avec sérénité, loin des délires des propagandes de l'époque.
Mais les manifestations mémorielles de l'année 2014, y compris à prétention historique (publications, conférences, etc.) nous ont laissé sur notre faim.
En effet l'on n'est guère sorti des sentiers battus et de l'"historiquement correct".
C'est pourquoi nous avons cinq coups de projecteurs :
"1914 : la fin tragique de l'Europe au faîte de sa puissance",
"1914 : justifier la guerre à tout prix",
"914 : le mystère des "atrocités allemandes" résolu ?",
"1915-1916 : les Britanniques capitulent en Irak", 
. et "1914-1918 : "L'Héroïque Petite Belgique", un bobard de plus ?"
Après avoir traité du mécanisme - finalement mal connu - du déclenchement du conflit, nous exposerons les manipulations qui au niveau français ont permis de "vendre" cette guerre à un public qui d'ailleurs était volontiers acheteur.
Ces "coups de projecteur" qui ne constituent que quelques pièces d'un puzzle, pourront choquer ceux habitués à la présentation conventionnelle des évènements, qu'ils veuillent bien nous en excuser, mais "les faits sont têtus" comme disait Lénine.
Louis-Christian Gautier, diplômé en histoire médiévale et de l'Enseignement Militaire Supérieur Scientifique et Technique (option histoire), a été rédacteur et conseiller éditorial de la revue Aventures de l'Histoire. Il est l'auteur de plusieurs livres sur les Templiers et la IIe Guerre mondiale.