La Famille, les droits de l´homme et la vie éternelle
PUPPINCK (Grégor)
9.00 €
Disponible sous peu
La révolution individualiste a bouleversé la société occidentale, fragilisant les familles et le mariage, et a transformé les droits de l'homme, miroir de notre conscience collective. Ceux-ci, proclamés après la Seconde guerre mondiale comme une réaffirmation des droits naturels, promeuvent à présent des "droits antinaturels" (avortement, eugénisme, euthanasie.).
Comment s'opère cette transformation, et comment l'Eglise peut-elle y répondre ?  
Grégor Puppinck, docteur en droit, est directeur du Centre européen pour le Droit et la Justice (ECLJ, Strasbourg). Il conseille régulièrement des Etats, en particulier le Saint-Siège, dans le domaine des droits de l'homme. Il est l'auteur de nombreux articles.