Nicolas Horthy le régent méconnu
BESSE (Jean-Paul)
23.00 €
Disponible en stock
Nicolas Horthy (1868-1957) fit réussir la première contre-révolution du XXe siècle. Fils de la petite noblesse réformée hongroise, il fut d'abord un brillant officier de marine. Homme d'honneur et sportif accompli, il devint en 1909 aide de camp de François-Joseph, resté pour lui un exemple insurpassable. Vainqueur à la bataille navale du détroit d'Otrante en 1917, commandant de la flotte austrohongroise en 1918, il prit la tête du mouvement national contre les Soviets de Béla Kun.
Elu en 1920 régent d'une petite Hongrie ruinée et amputée à Trianon, il rétablit l'Etat de droit. La "consolidation" du comte Bethlen fut marquée par la reconstruction, le parlementarisme et la recherche de nouveaux partenaires anglais, italiens et polonais face à la Petite Entente, cause de l'échec de Charles IV. Le révisionnisme italo-allemand amena Goemboesh et ses successeurs à réarmer. L'irrédentisme magyar récupéra de 1938 à 1940 de nombreux territoires mais Berlin poussa perfidement le pays à attaquer l'URSS.
La contre-offensive de l'Armée rouge força l'amiral Horthy à demander l'armistice ; Staline lui en fut reconnaissant. Empêchant la déportation des Juifs, le régent fut renversé par Hitler puis livré aux Américains qui le protégèrent. Auteur d'excellents mémoires, il s'éteignit en exil au Portugal.