La grande aventure du nucléaire militaire français - Des acteurs témoignent
BILLAUD (Pierre)
39.00 €
Disponible sous peu
Le présent ouvrage rassemble des écrits de Pierre Billaud et de ses collègues atomistes, couvrant l'aventure de la bombe atomique française, la redécouverte de la bombe à hydrogène, la contestation de la fausse paternité de la bombe H, et l'histoire de la Direction des Applications Militaires (la DAM), du CEA.
Leur récit révèle au grand public pour la première fois le diicile mais passionnant parcours de cette recherche qui aura contribué au redressement de la France et à la paix mondiale.
Dans ce domaine où, à cause de l'opacité des sources, il a été dit et écrit tant de contrevérités, ce livre constitue une véritable référence, puisqu'il émane directement des chercheurs qui ont découvert et mis au point l'armement nucléaire français.
Avec la participation de : C.H. Ailleret, A. Barsamian, J. Bellot, J. Berger, A. Buchalet, J. Chevallier, J.-P. Ferrand, P.H. Gordien, P. Jamet, H. Lehn, B. Lemaire et A. Schwerer. Michel Karatchentzef, physicien, président de l'Institut Louis de Broglie a relu et édité cet ouvrage.
Pierre Billaud est originaire de Fontenay-le-Comte en Vendée. Admis à l'École Polytechnique en 1939, la guerre l'entraîne en Afrique du Nord, en Italie, en Indochine. En 1955, il cède à sa vraie vocation, la recherche scientifique, et entre au Commissariat à l'Énergie Atomique (CEA) créé à la Libération. Bientôt chargé de diriger la préparation de la première expérience nucléaire française, il prendra part à Reggane en février 1960 au premier tir qui permettra à la France d'entrer dans le club très fermé des nations "atomiques".
Il participera ensuite aux découvertes menant à la bombe à hydrogène française, dont il dirigera la deuxième expérience mégatonnique en 1968.
Admis à la retraite en 1979, Pierre Billaud se consacrera à diverses recherches scientifiques personnelles. Il prendra la plume en 1994 pour contester publiquement la paternité de la bombe H attribuée à tort à un intervenant de la dernière heure. Pierre Billaud est décédé en 2012.