Fréron, le journaliste qui raillait les "philosophes"
COLINET (Sébastien)
6.00 €
Disponible en stock
Élie-Catherine Fréron (1718-1776) fut un journaliste catholique, défenseur du Trône et de l'Autel, dans un siècle dominé par la propagande philosophique. 

Le "philosophe", cette création des ennemis de la monarchie et de l'Église, professait les thèses libertines du siècle passé en les dissimulant sous une idéologie acceptable par la société. Fréron mit au jour pour les lecteurs de l'Année littéraire cette oeuvre de propagande et montra que les "philosophes" agissaient de conserve pour saper les fondements de la société. 

Il fut la cible d'une intense cabale. Brunetière saluant sa mémoire écrivait en 1882 : "Cet homme [.], a seul ou presque seul contre tous, en dépit des injures, en dépit de la Bastille [.] soutenu trente ans durant les droits de la critique et de la liberté de penser." 
Sébastien Colinet est professeur d'histoire. Il est rédacteur à la revue Lectures Françaises dans laquelle fut publiée cette étude sur Fréron (dans le n° 743 de mars 2019).