Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Les chrétientés d´Afrique - Des origines à la conquête arabe

Référence : 9494
1 avis
Date de parution : 20 novembre 2006
Auteur : BERNET (Anne)
EAN 13 : 9782851621917
Nb de pages : 444
29.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 22 juillet
Voir la disponibilité en magasin

Description
Entre la fin du IIe siècle et les invasions arabes du VIIe siècle, l'Afrique du Nord vit naître, croître, prospérer et disparaître l'une des plus belles et des plus fécondes chrétientés antiques. Née dans le sang des martyrs de Madaure et de Carthage, la catholicité africaine s'imposa autant par l'héroïsme de ses témoins que par la puissance de ses penseurs et de ses théologiens, Tertullien, Cyprien, Arnobe, Lactance et Augustin, dont l'enseignement allait s'imposer à l'ensemble de l'Église.
Pourtant, cette vitalité eut une contrepartie cruelle. Peu de communautés furent plus durement déchirées par les reniements, les trahisons, les apostasies, les schismes et les hérésies. Épuisée par les luttes, la catholicité africaine fut fragilisée face aux menaces extérieures, des barbares vandales, de Constantinople et de l'Islam. Elle devait pourtant survivre près de cinq siècles sous la persécution musulmane, avant de disparaître.
Spécialiste de la primitive Église, Anne Bernet raconte cette épopée mal connue, les grandeurs et les faiblesses d'hommes et de femmes parmi les plus remarquables de l'histoire de l'Occident et de la chrétienté, alternant portraits et analyses au long d'une de ces fresques dont elle a le secret. 
TitreLes chrétientés d´Afrique - Des origines à la conquête arabe
Auteur BERNET (Anne)
ÉditeurPARIS CONSEP (EDITIONS DE)
Date de parution20 novembre 2006
Nb de pages444
EAN 139782851621917
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)36
Largeur (en mm)145
Hauteur (en mm)205
Poids (en Kg)0.55
Critique du libraire
La catholicité africaine s'imposa autant par l'héroïsme de ses témoins que par la puissance de ses penseurs, Tertullien, Cyprien, Arnobe, Lactance et Augustin, dont l'enseignement allait s'imposer à l'ensemble de l'Église. Épuisée par les luttes, elle fut fragilisée face aux menaces extérieures. Elle devait pourtant survivre près de cinq siècles sous la persécution musulmane, avant de disparaître.
Les avis clients
Cyprien , Augustin ...
5/5 Réseau Regain.
.----. Le Maghreb musulman fut autrefois largement chrétien. Entre la fin du IIe siècle et le milieu du VIIe siècle, l’Afrique du Nord vit naître, croître, prospérer et disparaître l’une des plus belles et des plus fécondes chrétientés antiques. Née dans le sang des martyrs de Madaure et de Carthage, la catholicité africaine s’imposa autant par l’héroïsme de ses témoins que par la puissance de ses théologiens (Félicité et Perpétue, Tertullien, Cyprien, Arnobe, Lactance et Augustin), dont l’enseignement allait s’imposer à l’ensemble de l’Église. .******. Pourtant, cette vitalité eut une contrepartie cruelle. Peu de communautés furent plus durement déchirées par les reniements, les apostasies et les hérésies (montanisme, gnosticisme, donatisme, monophysisme…) Épuisée par les luttes, la catholicité africaine fut fragilisée face aux menaces extérieures, venant de l’Orient (Vandales, Constantinople et Islam). Elle devait pourtant survivre près de cinq siècles sous la persécution musulmane, avant de disparaître. En 1148, profitant de l’incursion normande, les derniers chrétiens fuyaient afin de conserver leur foi intacte. .******. Cet ouvrage dense, solidement documenté et à l’écriture soignée permet de tirer des leçons pour le monde actuel. Spécialiste de la primitive Église et lucide sur les grandeurs et les faiblesses des hommes, l’auteur raconte cette épopée peu connue, alternant portraits et analyses au long d’une de ces fresques dont elle a le secret. [ Notes de lecture de Georges Leroy du mois de mai 1907 sur le site " Réseau Regain ]